Voici un top : Rosetta, la sonde spatiale, s’est écrasée sur la comète Tchouri

Rosetta, la sonde spatiale, s’est écrasée sur la comète Tchouri

12 ans après son lancement, la sonde spatiale Rosetta a terminé sa mission. Elle est en effet entrée en collision de manière volontaire avec Tchouri ce vendredi 30 septembre, apportant des images particulièrement détaillées de la comète et des données en s’approchant au plus près de sa surface.

Une mission réussie

Après avoir parcouru 7,9 milliards de kilomètres, la sonde Rosetta s’est finalement écrasée sur la comète Tchouri à 13h19, heure locale (Paris). La folle mission de la sonde européenne touche à sa fin avec ce que certains appellent le « baiser de la mort ». Mais ce n’est toutefois pas terminé pour l’équipe de chercheurs européens, puisque les informations récoltées vont devoir être analysées pour nous dévoiler les secrets de la comète. Pourquoi s’intéresser à une comète ? Apparues il y a plus de 4,5 milliards d’années, les comètes sont des témoins de notre système solaire, de sa formation et de son fonctionnement.

Pour rappel, Rosetta a accompagné la comète pendant deux belles années, permettant de mieux comprendre le fonctionnement de cet astre. Toutefois, son voyage a commencé quelques années auparavant, puisque la sonde a voyagé pendant 12 ans. Au final, c’est une belle réussite pour les 500 chercheurs qui ont participé au projet, puisque 80% de la mission a été réalisée.

Que nous apprend Rosetta ?

D’ores et déjà, la sonde Rosetta nous livre quelques secrets sur notre univers. On pensait par exemple que les comètes étaient responsables de l’apparition de l’eau sur terre, puisqu’elles contiennent de la glace. Grâce aux informations recueillies par la sonde, on sait désormais que… c’est faux ! Une deuxième information est que la comète contient de l’oxygène moléculaire dans les gazs qui s’échappent de sa surface. Cela signifie que l’oxygène serait apparu dès la formation de notre système solaire.

On espère que la sonde Rosetta apportera de nombreuses informations aux chercheurs et qu’elle nous dévoilera les secrets de notre système solaire. En attendant, on ne peut que dire merci à la sonde !